Aromathérapie et  Huiles Essentielles

Concept général de l’aromathérapie scientifique médicale

Thomas Foy - Medecine Chinoise Traditionnelle - Coubert 77170 - Massages - Cupping - Ventouses

Il s’agit de l’utilisation des huiles essentielles chémotypées (c’est-à-dire de composition biochimique bien connue) par voie cutanée, orale, vaginale, rectale, nasale, auriculaire et olfactive afin d’assurer un complément de soin ou un soin préventif ou curatif d’un large panel d’affections chez l’homme, l’animal et la plante, tant au niveau de la destruction des foyers infectieux pathogènes que de la gestion des troubles symptomatiques, organiques ou fonctionnels de ladite affection.

Thomas Foy - Medecine Chinoise Traditionnelle - Coubert 77170 - Massages - Cupping - Ventouses

Définition d’une huile essentielle

Thomas Foy - Medecine Chinoise Traditionnelle - Coubert 77170 - Massages - Cupping - Ventouses

Une huile essentielle est un extrait liquide, concentré et complexe, obtenu par une distillation par entraînement à la vapeur d’eau de plantes aromatiques ou d’organe de cette plante (fleur, feuille, bois, racine, écorce, fruit, …). Une huile essentielle est donc l’essence distillée de la plante aromatique. Elle est composée d’une centaine de molécules terpéniques et aromatiques particulièrement actives et originales pour la santé au quotidien.

Thomas Foy - Medecine Chinoise Traditionnelle - Coubert 77170 - Massages - Cupping - Ventouses

Un mot d’histoire

La connaissance des essences aromatiques existe depuis la nuit des temps.

En effet, 40 000 ans av. J-C, les Aborigènes australiens utilisaient déjà les plantes aromatiques par les moyens rudimentaires de la fumigation (fumées inhalées provenant de feux de plantes aromatiques) et des cataplasmes (pâtes à l’argile mélangées aux plantes aromatiques et appliquées sur la peau).

  • 5 000 ans avant notre ère, la 1ère pharmacopée chinoise nous renseigne sur l’emploi de 2 plantes aromatiques majeures, toujours très utilisées à notre époque : le gingembre et la cannelle.
  • L’Inde nous apporte une approche médicale originale (Ayurvéda) très axée sur les plantes aromatiques et leurs actions énergétiques.
  • 2 800 ans av. J-C, l’Egypte utilise les essences aromatiques dans le processus de momification, mais aussi en tant que médicament ingéré.
  • De la Grèce et de la Rome antique, Hippocrate de Cos (père de la médecine occidentale), puis Dioscoride et Galien nous lèguent leurs connaissances aromatiques dans de nombreux ouvrages de référence pour cette époque.
  • Avicenne (Ibn Sina), prince et médecin arabe, invente le premier alambic digne de ce nom pour distiller les plantes aromatiques. Les invasions arabes en Espagne et les croisades nous apportent cette technologie en Europe.
  • Vers 1 400, le pharmacien s’appelait « Aromaterii » et le vinaigre des 4 voleurs composé exclusivement des essences de plantes protégeait de la peste.

Aujourd’hui, d’autres scientifiques et thérapeutes ont pris le relais pour faire reconnaître cette approche comme médecine à part entière : Gattefossé, Valnet, Duraffourd, Franchomme, Baudoux, …

 

 

– Guide pratique d’Aromathérapie familiale et scientifique de Dominique Baudoux

Thomas Foy - Medecine Chinoise Traditionnelle - Coubert 77170 - Massages - Cupping - Ventouses
Thomas Foy - Medecine Chinoise Traditionnelle - Coubert 77170 - Massages - Cupping - Ventouses